Mobilité

 

 

 

NON à un projet inutile et dépassé

Le 5 juin, nous votons sur une initiative qui demande une traversée autoroutière du lac entre Vésenaz (Pointe à la Bise) et Chambésy/Bellevue (Le Vengeron). Ce projet est combattu par de très nombreuses associations. En effet, cet ouvrage n’aura que des impacts négatifs : augmentation du trafic et de la pollution de l’air, plus de bouchons, saccage de paysages uniques, 12 km d’autoroute en pleine campagne, dépenses colossales, etc. Il faut voter NON!

 

Nouvelle autoroute = + de trafic!

La construction d’une nouvelle route entraîne toujours davantage de trafic. L’autoroute d’Annecy le prouve : quelques années après sa mise en service, l’autoroute est très fréquentée ET la route de Cruseilles est à nouveau aussi encombrée qu’avant.

Ce projet ne répond d’ailleurs pas à des besoins réels : personne ne se rendrait des Eaux-Vives aux Pâquis en faisant un détour de 20 km. Au contraire, cette infrastructure incitera de nouvelles personnes à multiplier leurs déplacements en voiture.

 

De nouveaux bouchons ? NON !

L’autoroute sur le lac créerait de nouveaux goulets d’étranglement, au Vengeron, par exemple. De plus, si l’option du tunnel (ou tunnel-pont) est retenue, les bouchons, interdits en souterrain, s’accumuleraient à cause des feux de circulation aux entrées de l’ouvrage, dans d’énormes échangeurs autoroutiers !

 

Centre–ville apaisé? PAS avec une autoroute!

Une traversée Vengeron – Pointe à la Bise ne réduirait pas le trafic au centre-ville. Les emplois et activités étant concentrés au centre, l’essentiel du trafic continuerait d’y converger.

 

Le meilleur moyen de libérer le centre-ville et les routes périphériques, c’est de donner la priorité aux transports publics et d’encourager la mobilité cycliste et piétonne.

Les alternatives existent!

  • CEVA (RER Léman Express), dès 2019
  • extension de lignes de tramway
  • renforcement des fréquences TPG et amélioration de l’offre transfrontalière
  • construction de P+R en périphérie
  • développement du co-voiturage
  • priorité des TPG dans la circulation pour les rendre plus rapide

 

NON à toujours plus de voitures!